Nous vous rappelons que valider son expérience n’est pas une formation. Le principe de la VAE se fonde sur le présupposé que vous avez déjà les connaissances et compétences requises pour obtenir le diplôme visé. C’est ce qu’il faut démontrer au jury.

Important :

Ne comptez pas sur l’accompagnement pour compenser des lacunes trop importantes par rapport aux attentes au diplôme visé. L’étude préalable des compétences et connaissances attendues par le diplôme est donc indispensable. Cette étude fait partie de la démarche.

La VAE n’est pas une formation, aucun cours n’est dispensé. Seul déplacement à prévoir sera le jour de passage devant le jury de validation. En conséquence, ce n’est pas la proximité géographique de l’Ecole qui doit vous faire choisir l’Ecole internationale de Mime Corporel Dramatique mais les relations étroites entre les attendus du diplôme et votre parcours d’expérience.

Cependant, en cas de validation partielle, il vous faudra peut-être compléter le parcours VAE par une formation.

Les conditions de recevabilité de la demande des candidats :

Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, ayant au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée, bénévole et/ou volontaire, peut entreprendre une démarche de VAE à l’Ecole Internationale du Mime Corporel Dramatique. Le dispositif permet l’obtention totale ou partielle de la certification.

Les conditions de recevabilité sont les suivantes :

  • L’expérience doit être en rapport et lien direct avec notre certification et avec les activités définies dans le référentiel de la certification de l’Ecole Internationale de Mime Corporel Dramatique et ce sur une durée au minimum de 3 ans. Le référentiel est disponible sur demande auprès du secrétariat de l’Ecole.
  • Le calcul de la durée totale des 3 ans, pour toute activité exercée de manière continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel, en France ou à l’étranger, sera faite par cumul.

Important : Toute période de formation et de stage initiale et continue, qui était effectuée pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre de l’enseignement professionnel ne sera pas prise en compte.

  • Tout candidat doit fournir un certificat médical de non contre-indication à l’effort physique
  • L’inscription implique l’acceptation du règlement pédagogique et intérieur de l’École de Mime Corporel Dramatique. Ce règlement est consultable auprès du secrétariat et remis en main propre lors de l’inscription administrative en septembre de chaque année.
Description de la procédure de VAE 1

Livret 1 : dépôt de la candidature et examination de la recevabilité du dossier.

Les principes présidant au dépôt de la candidature :
Les demandes d’inscriptions pour l’année scolaire à venir sont ouvertes dès le mois de janvier de l’année en cours. Avant toute constitution de dossier de VAE le candidat est prié de contacter l’École pour un premier avis. Il bénéficiera ainsi de l’accompagnement proposé par l’École qui conseille et oriente les démarches à suivre pour la constitution du dossier.

Les dossiers de demande d’équivalence peuvent être donc déposés à partir du mois de janvier de l’année en cours, jusqu’à début juin de l’année en cours. Tout dossier incomplet sera automatiquement mis sur liste d’attente.

Le dossier doit contenir de façon générale :

  • Le bulletin d’inscription dûment rempli
  • Un CV
  • Une lettre de motivation
  • Un certificat médical de non contre-indication pour les pratiques de Mime, de danse classique et d’acrobatie théâtrale
  • Le règlement pédagogique et intérieur de l’Ecole de Mime Corporel signé
  • 2 photos d’identité

Pour les candidats en démarche de VAE, l’Ecole demande en plus impérativement de fournir et ainsi prouver ces années d’expériences, en joignant à sa candidature des preuves tangibles desdites expériences :

  • (pour les activités salariées) par des bulletins de salaire ou des attestations d’employeur et/ou conventions et contrats de travail (CDD/CDD d’usage/ CDI)
  • (pour les activités non salariées) par une déclaration fiscale, déclaration d’existence URSSAFF
  • (pour les activités bénévoles et/ou volontaires) par des attestations signées par deux personnes de l’association ou du syndicat, ayant pouvoir ou délégation de signature.

Les principes présidant à l’examination de la recevabilité d’un dossier :

  • Le dossier de présentation de l’expérience dûment complété sera ensuite examiné par le secrétariat ainsi que par le directeur pédagogique de l’Ecole, qui décide et prononce la recevabilité ou non recevabilité dans un délai de deux mois au plus, à compter de la date de dépôt de la demande.
  • La décision de recevabilité de la demande ne préjuge en aucun cas de l’étendue de la validation (totale ou partielle) qui ne peut être prononcée que par le jury de validation.